plan de cette partie du site - autres langues - sommaire

Registre des Citoyens du Monde - Assemblée - Congrès des Peuples

Esperanto

Français

English

Español

Au jour le jour - Libres propos - Petites annonces - RECIM-info - RECIM-monde - Archives :
In memoriam

Ils ont marqué l'histoire du mondialisme

Henri Cainaud est décédé le 2 janvier 2015

Ecologiste, Citoyen du Monde, ancien maire d’Orval dont il a fait un « Territoire Citoyen du Monde » en 1971, délégué au Congrès des Peuples (2ème élection en mars 1972), participant à la plupart des réunions mondialistes pendant plus de 40 ans, avec différentes fonctions. Il était aussi membre de Solidarité Mondiale contre la Faim depuis sa création en 1982. Henri Cainaud est une grande figure qui aura marqué l’histoire du mondialisme et de la démocratie mondiale dans un esprit de service, de fidélité et d’amitié.

Sans doute, sa présence sera toujours parmi nous, Citoyens du Monde. (Heloïsa Primavera)

C'était quelqu'un d'exceptionnel, j'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour cet homme hors du commun. A travers nos idées, nos valeurs, nos activités il restera à jamais présent (Roger Winterhalter)

Je te remercie de m 'avoir informé du décès de Henri. Il était membre du Conseil National du MEI [Mouvement Ecologiste Indépendant] (Alain Bouyer)

Hommage de Roger à Henri, le 8 janvier 2015 à Fontaine lès Dijon :

Je me permets d'intervenir en tant que porte parole de l'Assemblée des Citoyens du Monde dont Henri fasait partie, pour dire du fond du coeur aux enfants et petits enfants et à toute la famille que nous partageons votre peine.

Et quand je dis cela, ce n'est pas une simple formule de politesse.

Mais avant de poursuivre mon propos je tiens à excuser une certain nombre de citoyens du monde qui n'ont pa s'associer à cette cérémonie : je pense notamment à Daniel Durand qui anime le Registre des Citoyens du Monde ainsi que la Solidarité Mondiale contre la Faim et ...qui porte en quelque sorte (avec d'autres) notre mouvement et qui a beaucoup travaillé avec Henri. Je dois aussi évoquer Yves Angelloz qui est l'initiateur des jeux mondiaux de la Paix et Esther Peter Davis qui a failli m'accompagner et qui est l'ex épouse de Garry Davis qui, à l'époque campait sur le pont de Kehl pour manifester son identité de citoyen du monde et de bien d'autres encore.

Et si je cite ces personnes c'est que à travers ces personnes on peut en quelque sorte faire un rappel des combats menés par Henri tout au long de sa vie. En effet Henri était un véritable militant, un artisan qui s'est battu

  • pour la Paix
  • pour le respect de l'autre et de son environnement
  • pour une liberté qui commence ou commence celle des autres
  • pour une égalité ou l'on se traite d'égal à égal et ou les uns ne sont pas plus égaux que les autres
  • pour un fraternité ou l'on aprrend à se donner la main, à se serrer la main, à se serrer lss coudes au lieu de jouer des coudes
  • pour une solidarité qui traverse les frontières

Henri était cela et beaucoup d'autres choses .

Il avait été élu au Congrès des Peuples dont il était devenu le reponsable du Conseil des Sages.Car c"était un vrai sage, certes très discret, mais oh combien sympathique et attachant.

En pensant à lui je me souviens de nos rencontres à Dijon ; à Fontaine lès Dijon; à Binges chez Alain Bal qui est avec nous ce matin; à la Chaux-de-Fonds ou tous les deux nous avions rencontré les espérantistes. Et...je me souviens aussi de notre voyage au Maroc il y a quelques petites années à peine, dans le cadre des citoyens du Monde. Et je le vois encore émerger de bon matin de sa tente lors d'une sortie dans le désert.

Chaque fois qu'il s'adressait à nous, il s'appuyait sur des valeurs, sur des convictions profondes; des convictions qu'il mettait concrètement en oeuvre à travers des actions, des projets concrets : Il faisait, il expérimentait, au lieu de se contenter d'en parler. Et c'est ainsi qu'il avait compris que les affaires du monde sont les affaires de tout le monde. Et c'est bien cela que je retiens de lui.

Aujourd'hui il n'est plus là, et cela fait mal. Mais face à cette souffrance, mais aussi la chance que nous avons eu de le cotoyer je dirais à l'instar de celles et ceux qui aujourd'hui disent " je suis Charlie", je dirai, nous sommes Henri, nous sommes des citoyens du monde car comme Henri nous essayons de nous enrichir de nos diversités, de rester ou de devenir des citoyens du monde et d'apprendre à Mieux vivre Ensemble. Et c'est ainsi qu'Henri restera présent avec nous . "

A lire aussi : l'article qui lui a été consacré en 2009


Claudius Schauffler est décédé le 27 février 2014

Cet ancien déserteur de l'armée Allemande a rejoint les Citoyens du Monde en 1951. Il s'était alors illustré en grimpant sur le très haut socle de la statue du Maréchal Foch, place du Trocadero à Paris, où il a installé une pancarte ""Nous demandons la Révision de la Charte de l’ONU et l’addition d’une 2ème CHAMBRE ÉLUE PAR LES PEUPLES"

Pour le déloger, il a fallu que la Police fasse appel aux Pompiers de Paris. Cet exploit avait été rapporté dans toute la presse et notamment à la Une du journal Le Monde.

Claudius était le fondateur en Suisse de l'Association des Citoyens du Monde "Schweizer Weltbürgerinnen und Weltbürger." qu'il a présidée presque sans interruption jusqu'à la fin.

Il a siégé au Conseil d'Administration du Registre des Citoyens du Monde de 2000 à 2008

En 2010, il a été élu au Congrès des Peuples.

En 2013, la presse suisse faisait l'éloge de ce citoyen du monde atypique d'une grande culture, passionné par son travail pour la paix et la fraternité.

Nous perdons un ami.

http://www.recim.org//B10/i-fr.htm (en français)


Albdert Jacquard est décédé le 11 septembre 2013

Citoyen du Monde, membre du Comité de Soutien des citoyens du Monde, Président d'honneur de l’association Droit au logement et du Comité Radicalement Anti-Corrida (CRAC Europe pour la protection de l'Enfance), il est aussi membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la décennie de la culture de paix et de non-violence. Il est également connu pour ses engagements citoyens, parmi lesquels la défense du concept de la décroissance soutenable, le soutien aux mouvements du logiciel libre, à la langue internationale espéranto, aux laissés-pour-compte et à l'environnement.

"C'est une grande perte pour nous, Albert était une lumière", a déclaré Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de Droit au logement (DAL). Il était toujours disponible, même à 87 ans", a ajouté M. Eyraud. "Il savait donner de l'espoir à des enfants, à des mal-logés. Il faisait passer des messages compliqués avec des mots simples", a-t-il souligné.

Wikipedia

Hommage à Albert Jacquard, par Marie Robert

13 Septembre 2013, Chamonix

Albert est parti, emporté par la leucémie. Il a rejoint l’Abbé ( Pierre ) et le pays enchanté des paradis où les bienheureux renaissent des ténèbres de la mort.

... Les paradis où la lumière cosmique triomphe de la loi des ombres.

Albert, ami de coeur, si touché par mon livre-message «l’urgence d’aimer»... Albert qui m’avait écrit un jour pour cet ouvrage la plus belle des préfaces, intemporelle, si humaine, si juste, si éclairée...

Albert Jacquard, une conscience qui rayonnait du plus profond de son humanité, de l’humanité, quand la science s’illumine et s’instruit des réalités et des vérités sensibles.

Albert, aujourd’hui, mes pensées rejoignent avec compassion et tendresse la peine de tous ceux qui t’aimaient, t’appréciaient, te respectaient.

Oui! TE RESPECTAIENT... car tu as suscité dans bien des intelligences des questionnements, des métamorphoses, des transformations, des réflexions, approfondissant sans relâche notre vision du monde et de nous-mêmes.

Cher Albert, disponible pour la détresse des autres, en marche contre la misère, penseur des temps actuels et futurs pour semer les meilleures graines de l’esprit, ce qu’un homme peut engendrer de mieux pour offrir à la terre des humains la naissance de la paix.

Tu es et demeure en mon âme comme une source vivante jaillissant pour que renaisse la vie, toujours la VIE, ENCORE LA VIE.

La génétique ne t’avait pas choisi par hasard.

Maintenant que tu as franchi le fossé qui divise et sépare le monde des vivants de celui des morts, que tu as passé la frontière entre le visible et l’invisible, maintenant que tu as traversé le précipice sacré pour atteindre les hauteurs spirituelles en retrouvant les profondeurs célestes, où les murs et abîmes n’existent pas, car tout y est unité dans l’instant, que les joies de ta vie nouvelle soient aussi vastes que l’univers.

La lumière de tes pensées continuera longtemps à briller sur la terre des humains et dans les coeurs curieux et désespérés.

Oui! TA VIE a été belle, pleine, juste, orientée par le don de soi-même à l’intelligence de l’esprit et du coeur, à l’amour qui vient défier l’indifférence, à la justice et à l’harmonie qui viennent défier la violence et la guerre...

L’amour... Oui, pour nous tous, il est urgent d’aimer.

Avec amour, bon voyage... Albert.

Marie ROBERT ( Théa )
auteure du livre l'urgence d'aimer
( instant présent 1996 - l'Art cosmopoéthique 2010 )


Garry Davis est décédé le 24 juillet 2013. Articles

« ET MAINTENANT, LA PAROLE EST AU PEUPLE ! » par René Wadlow

Garry Davis, qui est décédé le 24 juillet 2013 à Burlington (Vermont, Etats-Unis), était souvent appelé le « Premier Citoyen du Monde ». Ce titre n’était pourtant pas tout à fait correct, car le mouvement citoyen du monde est apparu sous sa forme structurée dans l’Angleterre de 1937, avec Hugh J. Shonfield et son Commonwealth of World Citizens, lequel fut suivi en 1938 par la création, aux Etats-Unis et en Angleterre de manière conjointe, de la World Citizen Association. Néanmoins, c’est bien Garry Davis qui, en 1948 et 1949 à Paris, toucha un large public et popularisa ainsi le terme « citoyen du monde ». (lire la suite)


Kal Kpodo

Karl Kpodo, est décédé le 8 août 2012. Né en 1955, s'est enregistré comme Citoyen du Monde à l'âge de 20 ans, en 1975. Après une carrière d'enseignant de français et d'anglais sur plusieurs postes, notamment une grande école du Nigéria, il est revenu dans son pays pour y passer sa "retraite". Il a alors consacré beaucoup de temps à la promotion de la citoyenneté mondiale : correspondant du Registre des Citoyens du Monde en 2001, participant à trois séminaires d'études mondialistes : Bohicon en 2006, Accra en 2008, qu'il avait organisé, et Lomé en 2010. Depuis 2007, il était le traducteur principal en anglais pour les informations du Registre des Citoyens du Monde. Il était persuadé que la démocratie mondiale ne pourrait voir le jour, en Afrique, que si parallèlement on travaillait à renforcer l'esprit de démocratie dans toutes les sphères de la société africaine. En 2008, il a proposé la créationdu "Conseil démocratique africain", avec un orientation mondialiste. Pour donner corps à toutes les initiatives qui lui semblaient indispensables, il a fondé une petite organisation de service : World Resource Consult ltd, qui a aussitôt adhéré à l'ASCOP (Assemblée Consultative auprès du Congrès des Peuples). Il a alors intégré le Comité Transnational de Pilotage de l'ASCOP. Il a aussi présenté sa candidature au Congrès des Peuples, en 2007 et en 2010, mais n'a pas été élu.

Avec le départ de Karl, c'est toute la citoyenneté mondiale qui perd un serviteur, collaborateur et ami sincère.

Daniel

A la famille de Karl KPODO et à tous les citoyens du monde.C’est avec grande consternation que moi, ma famille et les citoyens du monde de Goma/RDcongo avons appris la mort de notre frère et ami citoyen du monde Karl KPODO

Nous venons de perdre un homme qui avait la sérénité d’accepter les choses qu’il ne pouvait changer , le courage de changer les choses qu’il pouvait et la sagesse d’en connaître la différence.Karl avait été présent dans ma vie avec tendresse et me parlait du fond de son cœur.

L’amour est éternel. La vie est éternelle. Que cette pensée, en ce moment de tristesse, nous apporte le réconfort.
JE SUIS Alexis ASUMANI BENGANTUNDU
Citoyen du monde et délégué au Congrès du peuple

 

haut de page

Douglas Mattern

Douglas Mattern est décédé le 20 Juillet 2011, à l'âge de 78 ans. Après avoir servi 4 ans dans l'US Navy, Douglas. Mattern a étudié à San Jose City College, San Jose State University, et à l'Université de Stanford, où il a appris son métier d'ingénieur en science des matériaux. Il est devenu un expert en numérisation et microscopie électronique à transmission. En 1980, il a été embauché par Data General Corporation et plus tard par Apple Computer pour concevoir, construire et gérer au complet Labs Failure Analysis qui a été considéré par les ingénieurs comme le meilleur dans la Silicon Valley. Il a pris sa retraite en l'an 2000. Douglas Mattern était connu pour des dizaines de lettres publiées dans le Times de Palo Alto, San Francisco Chronicle, le San Jose Mercury News, et le New York Times. En outre, il a publié 200 articles dans des magazines sur les questions liées à la paix. En 1975, il a co-fondé Association of World Citizens dont il est devenu président. AWC a organisé de grandes manifestations de paix à San Francisco, Paris, Tokyo, Los Angeles, New York, et Taipei. Devenu une organisation internationale de la paix AWC a obtenu le statut d'ONG auprès des Nations Unies. Dans les années 1980 M. Mattern a été invité à être le porte-parole de la délégation américaine lors de voyages de diplomatie citoyenne en Union soviétique. M. Mattern a reçu plusieurs récompenses, dont le Prix Albert Einstein de la Paix de l'Association internationale des éducateurs pour la paix mondiale, et le Lifetime Achievement Award pour la paix mondiale par la Fédération de la paix mondiale et de l'Amour.


haut de page

Georges Krassovsky

On vient de nous informer que notre ami eorges Krassovsky est décédé le 4 juin dernier dans sa 96ème année.

Homme d'une droiture exemplaire, d'un humanisme novateur et à l'esprit libre, il aura traversé l'existence laissant derrière lui d'innombrables traces tant dans les souvenirs que dans les organisations.

Arrivé des pays de l'Est au moment de la 2ème guerre mondiale, "apatride", il considérait comme un luxe d'avoir une nationalité.

Les plus anciens écologistes se souviennent de lui comme l'auteur de la marée verte qui a envahi l'Europe à la fin des années 70. "Que chacun arbore un carré de tissu vert afin de marquer son attachement à la qualité de l'environnement". Il en reste aujourd'hui que le vert a fait l'unanimité pour représenter le combat écologiste. Il restait en lien avec Jerry Bourgeois, animateur du CILAME.

Les pacifistes se souviennent de lui comme d'un cycliste infatigable, ralliant Paris à Moscou et plusieurs villes de l'URSS pour susciter des actes de paix... et pourtant, nous avait-il dit, "je n'aime pas le vélo", mais c'était un moyen de médiatiser son combat.

Ces dernières années, il avait voulu créer une marée blanche : des carrés de tissu blanc pour signifier "on ne tue plus" ! Il portait d'ailleurs en permanence un insigne blanc à la pochette de sa veste.

Il a proclamé haut et fort la nécessité de la citoyenneté mondiale dans différents articles publiés dans "le nouvel humanisme" ou dans "Esprit Libre", les deux publications qu'il éditait à ses frais.

En 1994, il était élu au Congrès des Peuples, collaborant de très près avec Renée Marchand. En 2003 Georges avait participé à la session du Congrès des Peuples, participant à la création de l'Assemblée Consultative auprès du Congrès des Peuples, afin de valoriser la parole des citoyens.

Fin 2009, il nous avait annoncé qu'il allait "tirer sa révérence".

Voir http://www.recim.org/elu/Georges-fr.htm


haut de page

Jerry Bourgeois

Nous venons d’apprendre le décès de JERRY BOURGEOIS, ancien animateur de l’UNION FEDERALISTE MONDIALE puis des FEDERALISTES MONDIAUX. Fondateur du CILAME et d’autres associations à caractère fédéralistes mondiales, il était également l’un des piliers des Restos du cœur. JP GOUZY l’a bien connu.

Il avait tenu à bout de bras la branche française du MFM durant des années. Tout en maintenant les relations aussi bien avec le Registre international des Citoyens du monde (animé par nos regrettés Guy et Renée Marchand) mais aussi avec Presse fédéraliste, l’UEF Rhône-Alpes et le MFM Rhône-Alpes que nous avions fondé (Didier, Jean-Luc, Michel et moi) à l’époque des contacts renouvelés entre fédéralistes européens et mondiaux qui ont abouti à l’adhésion de la JEF Europe puis de l’UEF Europe au WFM dans les années 1990.

Ami proche de l’Abbé PIERRE, de René VAUTROT, de Pierre LOCHAC (… et de tellement de militants exemplaires dont malheureusement les noms m’échappent à l’instant)…, eux aussi grands anciens des combats fédéralistes, européens et mondialistes, de l’immédiat après-guerre et jusqu’à leur mort pour beaucoup d’entre eux, enfin, de Francis GERARD KUMLAGEN, Secrétaire général du Comité Français pour la Fédération Européenne (dès 1945 après le transfert de son secrétariat de Lyon à Paris après sa Libération par André FERRAT) puis du Comité International pour la Fédération Européenne créé à Paris au printemps 1945 (Altiero Spinelli, FERRAT, Albert CAMUS… ; le premier CIFE comme aime à le rappeler Jean-Pierre) et membre de la Commission nationale du Mouvement Fédéraliste Européen - France jusqu’à son décès dans les années 1970 après avoir mené la transformation du CIFE en Comité pour une Fédération Européenne et Mondiale à la fin des années 1940 après la fondation de l’UEF et du WMWFG.

Jerry était également toujours très proche de Stéphane HESSEL qui avait partagé tous leurs combats.

Il y a quelques années Jerry avait organisé un remarquable Colloque mondialiste au Sénat avec Stéphane HESSEL, Michel ROCARD, message de l’Abbé PIERRE… trop fatigué pour se déplacer mais toujours présent et dévoué à notre cause, dont nous avions rendu compte dans Fédéchoses et auquel certains d’entre nous avaient pu participer.

Il y a 18 mois Jerry avait tenu à remettre à Didier, Jean-Luc et moi ses archives concernant le MFM. Elles sont actuellement en dépôt chez moi en attendant que nous puissions les trier et que le Comité d’archives du WFM, dont Lucio et moi-même faisons partie, ne prenne d’éventuelles décisions. Dans ses archives comme dans celles de Henri CARTAN ou de Pierre DEBEST (animateur du MFE Poitoux Charente) plus particulièrement, transférées à Florence aux Archives des Communautés européennes, nous trouvons de nombreuses preuves et témoignages des échanges et intérêts croisés constants entre militants de l’UEF et fédéralistes mondiaux.

Jean-Francis Billion


 René Marlin

Ce mercredi 9 Novembre 2011, à l'âge de 88ans, René Marlin s'en est allé.

Citoyen du Monde, membre du Conseil d'Administration du Registre, réélu en 2008, il fut le rédacteur du bulletin du Registre des Citoyens du Monde aux côtés de Roger Wellhoff et de Jean Prédine.

Il était aussi un militant pour une économie distributive, collaborateur de Marie-Louise Duboin comme chroniqueur de la revue " La Grande Relève ". et c'est d'ailleurs dans les archives de cette revue que l'on trouve un assez grand nombre d'articles où il ne se privait pas de faire le lien entre les thèses abondancistes et les thèses mondialistes.

Voir notamment son rapport de la session de l'Institut d'Etudes Mondialistes, au château de La Lambertie en 1988 :
http://economiedistributive.free.fr/spip.php?article1466

et deux articles sur trois rencontres européennes et mondialistes qui ont eu lieu en 1990 :
http://economiedistributive.free.fr/spip.php?article2369
et : http://economiedistributive.free.fr/spip.php?rubrique274#1499 


Basile Ginger

10/12/2010 : Militant de très longue date parmi les Citoyens du Monde, Basile Ginger a participé à l'administration d'un bon nombre de structures mondialistes, souvent avec une position de trésorier : Registre des Citoyens du Monde, Centre Français d'Enregistrement des Citoyens du Monde, Comité pour le Congrès des Peuples, Solidarité Mondiale contre la Faim et bien d'autres. Il a participé à de nombreuses commissions et a laissé une empreinte de sa pensée dans la "Somme Mondialiste". Sa fidélité à ses convictions et son action constante ont permis à la citoyenneté mondiale de s'affermir tout au long des décennies de son activité. Cependant, depuis une dizaine d'années, en raison de l'âge, il s'était peu à peu retiré du premier plan, mais il était demeuré attentif à l'évolution du mouvement mondialiste. Nous ne l'oublierons pas. (Daniel Durand)


Jean Prédine, ancien Président du Registre International des Citoyens du Monde

20/07/2009 : On nous annonce le décès de Jean Prédine, survenu à l'âge de 87 ans, au terme d'une longue maladie.

Jean Prédine était un Citoyen du Monde de la "première heure", toujours actif dans le milieu du mondialisme au titre de différents services (SERMONDE, Registre International des Citoyens du Monde, Centre Français). Il a participé à de nombreuses commissions d'études, et notamment la Commission Faim et Développement. Il a été membre du Conseil d'Administration du "Fonds Mondial de Solidarité contre la Faim".

En 1990, il a assumé la succession de Roger Wellhoff, directeur du Registre International des Citoyens du Monde, jusqu'en 1998 où il s'est retiré pour raison de santé.

Nous devons saluer en lui un grand serviteur de la paix, de la citoyenneté mondiale, de l'humanité.

20/07/2009


Andrée Gaymard-Rollet

Je viens d'apprendre avec tristesse le déces d'Andrée Gaymar- Rollet, une des plus anciennes et des plus actives citoyennes du Monde. je l'ai souvent rencontrée dans les sessions mondialistes d'été à la Lambertie ou dans différentes manifestations à Paris.Elle s'était occupée en particulier de la commission et de la brochure mondialiste "Enseignement sans frontieres.". Je garde d'elle, avec Guy et Renée Marchand le souvenir d'une "fidèle entre les fidèles" et je présente toutes mes condoléances à sa famille et à ses proches.
Bernard Muet.


Jacques SAVARY 1913-1964

 Homme de lettres, peintre et poète a contribué dans les deux Amériques et en Europe à la fondation de plusieurs associations consacrées à la défense du pacifisme, à la lutte contre la misère mondiale ou au mondialisme. Il fut l'un des animateurs du Mouvement Universel pour une Confédération Mondiale, puis pendant 7 ans Secrétaire général du Conseil Mondial pour l'Assemblée Constituante des Peuples. Il relança le Registre International des Citoyens du Monde et publia le bulletin " Démocratie Mondiale " dont il était seul rédacteur. Son influence se fit sentir dans toutes les entreprises mondialistes de 1950 à 1964. Il rédigea l'Appel des 13 qui sera signé par 13 personnalités de réputation mondiale.


Maurice COSYN 1901-1968

Maurice COSYN est une des figures qui ont le plu marché l'action mondialiste depuis 1946. Il a été pendant vingt-cinq ans l'animateur de l'Union Fédérale de Belgique dont il a rédigé presque seul le bulletin " l'Arc-en-Ciel ". Il n'est guère, pendant cette période, d'action pacifiste, antiatomique ou mondialiste à laquelle il n'ait pris part ou qu'il n'ait lui-même organisée.


Alfred RODRIGUES BRENT, 1898 -1910

Journaliste, Alfred Rodriguès-Brent s'est fait un nom dans la résistance hollandaise lors de la dernière guerre. Il a pris part à de très nombreux congrès internationaux où les thèses mondialistes étaient débattues. Homme de pensée, ses réflexions l'ont conduit à concevoir le projet de Congrès des Peuples et, comme Secrétaire Général du Comité pour le Congrès des Peuples, à veiller à ses premiers développements.


RogerWELLHOFF

AMIP Octobre 1990

ROGER WELLHOFF
Ancien élève de l’École Polytechnique de Paris
Citoyen du Monde

Comme nous l’avons fait pour Max Habicht (voir AMIP n° 84, Décembre 86), nous croyons devoir continuer de faire connaître ceux qui, dans la période contemporaine, ont été à l’origine du courant actuel de la pensée mondialiste. Roger Wellhoff est de ceux-là. Roger WELLHOFF nous a quittés le 17 juillet dernier. Il avait pris récemment la parole le 28 avril, à Tours, aux côtés, notamment, de l’abbé Pierre, également citoyen du monde ; il la prenait encore, pour la dernière fois, le 16 Mai à Genève, au Palais des Nations. Enfin, il avait été prévu qu’il la prendrait à nouveau à le 21 Juillet à l’Institut d’Études Mondialistes et il allait avoir un entretien avec Jacques Attali, Conseiller spécial du Président de la République Française, auteur du livre « Lignes d’horizon », qui contient de nombreux passages mondialistes. Jusqu’au dernier moment, en tant que directeur du « Registre International des Citoyens du Monde », Roger Wellhoff n’avait cessé d’avoir des rapports avec les centres nationaux du Registre. Il en recevait, de divers pays, un abondant courrier, en rendait compte, suggérait telle ou telle méthode de travail. (lire la suite)


Max HABICHT

Le 26 septembre 1986, Max HABICHT nous quittait ...

Co-fondateur, en 1947 à Montreux, du Mouvement Universel pour une Fédération Mondiale, Délégué élu au Congrès des Peuples lors de la 4ème élection en 1975, il ne manqua jamais de soutenir ce principe d'élections transnationales. Co-fondateur de l'Institut d'Études Mondialistes, il y participa souvent par ses cours et ses conférences.

Il était aussi le juriste apprécié de tous : docteur en Droit des Universités de Zurich et de Harvard, haut fonctionnaire de la Société des Nations pendant 10 ans et de l'ONU ; conférencier trilingue dans de nombreuses Universités de l'Est comme de l'Ouest, quaker, il fut souvent sollicité pour donner son avis sur des conflits concernant les États (lire la suite)

 

haut de page

Au sujet du site